src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 24 janvier 2016

The Hunger Games de Suzanne Collins



"Tomorrow will be more hopeful than this awful piece of time we call today." 
p.284 


The Hunger Games de Suzanne Collins,
parution en 2008, 454 pages, éditions Scholastic,
7.99 £, ISBN: 978-1-407109-08-4

Synopsis:

Winning will make you famous. Losing means certain death.

In a dark vision of the near future, twelve boys and twelve girls are forced to appear in a live TV show called the Hunger Games. There is only one rule: kill or be killed.

When sixteen-year-old Katniss Everdeen steps forward to take her sister's place in the games, she sees it as a death sentence. But Katniss has been close to death before. For her, survival is second nature.

Mon avis:

The Hunger Games est le deuxième roman que je lis en VO anglaise, après avoir lu cette trilogie il y a quelques années en français, et en connaissant l'adaptation cinématographique.

Hunger Games est une dystopie qui connaît un immense succès! Mais qu'est-ce qui fait sa renommée planétaire?
Il me semble que le succès de cette saga réside dans l'addition de deux éléments contradictoires : d'un côté, le lecteur se reconnaît dans les personnages, car ce sont des adolescents, qui font face à des sentiments semblables aux nôtres. Il y a des histoires d'amour, des dilemmes. Le cœur du roman est une histoire d'image que l'on renvoie de soi à ses proches, par l'intermédiaire d'un écran, mais aussi l'image que la société veut renvoyer de nous, nous emprisonnant dans des diktats. 

D'un autre côté, ces adolescents vivent dans une société futuriste. On retrouve certains éléments de notre société actuelle, qui sont grossis de manière apocalyptique
Sur les ruines des anciens États-Unis, rebaptisés Panem, le peuple est divisé en douze districts, chacun étant responsable de la production d'un secteur particulier: produits de luxe, charbon, électricité... 
Depuis qu'une rébellion a divisé leur pays il y a plus de 70 ans, et dans un (ironique et cynique) souci de mémoire, le gouvernement (le Capitole) oblige chaque district à fournir par tirage au sort une fille et un garçon chaque année. Ils sont 24 au total, et doivent se battre jusqu'à la mort pour qu'il n'en reste plus qu'un, le vainqueur.
Voici Hunger Games. Une télé-réalité que les habitants sont obligés de regarder. Des adolescents enfermés dans une arène (tantôt glace, tantôt forêt bruissante de pièges) qui font face à la mort, à la violence, au combat, au besoin de tuer pour survivre, et aux manigances du Capitole, à coup d'animaux génétiquement modifiés par exemple, pour parvenir à leurs fins.
Car ces jeux de la faim ne sont qu'un prétexte pour divertir les habitants riches du Capitole, et un message de propagande à la gloire du pouvoir immense du gouvernement de Panem. Ce pouvoir est animé par une idéologie totalitaire, qui vise à régner par la terreur sur des habitants parqués dans leur district, réduits au statut d'esclaves, chosifiés jusque dans leur mise à mort ultra-médiatisée.
Katniss, l'héroïne, devient une véritable résistante. Provenant du district 12, elle se fait rapidement remarquer par les autres tributes (les participants à ce jeu) et par le gouvernement, lorsqu'elle se porte volontaire pour la 74ème édition d'Hunger Games, ne voulant pas laisser partir sa jeune sœur, tirée au sort.

"Destroying things is much easier than making them." 
p.255


Une fois la partie de l'arène arrivée, je fus réellement captivée par l'intrigue. Tous les éléments de ce roman s'étoffent à ce moment: les personnages, la plume de l'auteur, avec un vocabulaire plus riche et des détails du décor qui aident à accrocher l'attention du lecteur. 
L'arène est un véritable huis-clos, où les personnages se retrouvent confinés, et sont confrontés à des vérités qu'ils ne peuvent plus repousser. Ils doivent les affronter, face caméra. La dimension psychologique des personnages est un élément que l'auteure a beaucoup approfondi: leurs sentiments et leurs émotions qui, une fois dans l'arène, changent du tout au tout par rapport à la vraie vie amène à se poser des questions: où se situe la limite entre ce que l'on montre de soi pour être stratégique, et nos réelles envies et pensées? Quelles en sont les répercussions pour nos proches, ceux qui comptent vraiment sur nous, et pour nous?

Le premier tome de cette trilogie crée une atmosphère addictive, qu'on ne peut qu'avoir envie de retrouver dans les tomes suivants.
Pour ceux qui hésiteraient à lire en VO, je vous conseille ce roman, car le vocabulaire spécifique à Hunger Games est vite assimilé, et dans l'ensemble, c'est une lecture facile.

 The Hunger Games est une vision apocalyptique de ce que pourrait devenir notre monde, une histoire trépidante qui regorge d'éléments qu'on peut analyser sous différents angles de vue, politiquement parlant.

 C'est une société contrôlée de manière totalitaire, où propagande, censure et usage systématique de la violence dominent!

11 commentaires:

  1. Ta chronique m'a vraiment donnée envie de lire Hunger Games !! :)
    Je n'ai jamais commencé cette saga car, quand un livre sort et qu'il fait un grand succès et que tout le monde en parle, bizarrement, ça ne me donne pas envie de le lire ... Alors cette année je me suis donnée l'objectif de lire Hunger Games ! Et voilà que ta chronique m'a encore plus donnée envie ! Un grand merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh super! Je comprends que tu n'aie pas voulu la lire tout de suite, moi aussi ça ne me tente pas trop ces romans-évènements, mais tu verras, Hunger Games est une saga vraiment riche et intéressante!

      Supprimer
    2. J'ai hâte d'essayer alors :D encore merci !

      Supprimer
  2. J'adore cette saga :)
    Moi aussi je l'ai relu en VO après l'avoir lu en VF, j'essaie de m'entrainer à lire en VO le plus possible ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, j'ai déjà lu TFIOS, et j'ai Looking for Alaska aussi! ^^

      Supprimer
  3. Il faut vraiment que je lise la sage en vo !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours sympa de redécouvrir un roman dans sa langue originale! ;)

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup cette série et il faudrait que je la finisse, je n'ai pas encore lu le tome 3 ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu en français en entier, mais je n'ai pas vu le dernier volet au cinéma! :/

      Supprimer
  5. Une saga coup de coeur pour moi ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De même! :) Je ne suis pas une grande fan des dystopies, mais Hunger Games est particulière! ^^

      Supprimer