src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

dimanche 26 avril 2015

Sunday's books #13


Bonsoir chers lecteurs! :)
J'espère que votre week-end s'est bien passé
Voici le récapitulatif de cette semaine.

Mes lectures


Ce que je lis en ce moment:

-La bête humaine d'Emile Zola (dans le cadre du challenge "Lire des classiques" du mois d'avril)
59%. J'aime de plus en plus, et j'espère le finir cette semaine.

Ce que je vais lire après
 
 
-Les Autodafeurs: mon frère est un gardien de Marine Carteron (sp)


In my mailbox



La trilogie des Autodafeurs de Marine Carteron. Merci beaucoup aux éditions du Rouergue pour ces sp!



Lifetime 

En ce moment, j'écoute en boucle "The labyrinth song" d'Asaf Avidan, un chanteur-compositeur israélien. Sa voix si spéciale, les paroles, la musique, je suis tombée sous le charme.

~~~

Good Kill de Andrew Niccol (avec Ethan Hawke)

"Le Commandant Tommy Egan, pilote de chasse reconverti en pilote de drone, combat douze heures par jour les Talibans derrière sa télécommande, depuis sa base, à Las Vegas. De retour chez lui, il passe l’autre moitié de la journée à se quereller avec sa femme, Molly et ses enfants. Tommy remet cependant sa mission en question. Ne serait-il pas en train de générer davantage de terroristes qu’il n’en extermine ? L’histoire d’un soldat, une épopée lourde de conséquences." (Allociné)

J'ai beaucoup aimé ce film. Le thème est saisissant et révoltant; Ethan Hawke incarne parfaitement ce pilote qui ne sait plus si ce qu'il fait est bien ou mal, et qui en conséquent part en vrille, avec sa femme et ses enfants.
 
A voir absolument!



Sur le blog


Planning prévisionnel de la semaine

Tag Code de la route
"Une guitare pour deux" de Mary Amato


A bientôt pour de nouveaux articles! :) 

mercredi 22 avril 2015

Carambol'ange: L'affaire Mamie Paulette de Clémentine Beauvais et Eglantine Ceulemans


 
Auteur: Clémentine Beauvais
Illustratrice: Eglantine Ceulemans
Edition: Sarbacane, Pépix
Nombre de pages: 217
Prix: 10,90 €
ISBN: 978-2-84865-766-0
Service Presse



Résumé:

Pour Nel, ange de rang 47, c’est une mission comme les autres : aller chercher une âme sur Terre et la conduire au Ciel, dans sa voiture volante. Mais l’âme en question, c’est Mamie Paulette. Elle a 93 ans et 3 jours, Mamie Paulette, et un caractère trempé ; et elle a l’intention de comprendre pourquoi on a voulu se débarrasser d’elle – car elle en est sûre : elle a été assassinée !... Nel et Mamie Paulette mènent l’enquête, jusqu’en Enfer s’il le faut ! 

Mon avis:

Merci aux éditions Sarbacane pour cet envoi!

Clémentine Beauvais démontre encore une fois, avec ce Pépix, son talent pour se réinventer, changer d'univers, de style... Elle se renouvelle sans arrêt! 

Ici, l'histoire se passe dans le ciel, avec Nel, un ange chargé de monter les âmes humaines au ciel, pour qu'ils soient conduits par la suite au Paradis, ou... en Enfer.
Mais rien ne se passe comme prévu quand il va chercher à bord de Marguerite, sa décapotable volante, Mamie Paulette, 93 ans, et toutes ses dents!
Elle ignore comment elle est morte, ni pourquoi Jessica Chardonnet, son infirmière, a disparu mystérieusement, mais compte bien le découvrir... Avec l'aide de Nel (qu'elle affuble de surnoms tels que "mon bichon", "ma crevette au ketchup", "ma loutre au miel"),  elle est prête à tout pour découvrir la vérité.
Ce qui va mettre cet improbable duo dans des situations embarrassantes: au centre d'un cyclone, poursuivi par des démons fans de vitesse, les Hells Angels, et directement au Enfer, face à Dieu et au Diable...

Les personnages sont évidemment opposés en de nombreux points  (un ange et une humaine!), mais la relation qui va s'installer entre eux deux est touchante. J'ai une préférence pour Mamie Paulette, sa joie de vivre et son énergie contagieuse, mais Nel n'en reste pas moins sympathique. 

Il se passe des choses totalement hallucinantes dans ce roman; on ne peut qu'être étonné du début à la fin par la tournure que prennent les évènements.
Et l'univers qu'a créé Clémentine Beauvais, à partir de fragments de légendes très connues mais aussi avec des idées inventées de toutes pièces, est juste formidable. Les rôles des anges selon leur rang, les écoles pour anges, et même l'emploi du temps de Nel... tout a été travaillé dans les moindres détails.
Quand on peut s'immerger dans un univers, s'imaginer parfaitement chaque scène, c'est parfait... Et c'est le cas dans "Carambol'ange"!

Ce roman fait référence, comme je l'ai précisé plus haut, à de nombreuses légendes, mais aussi à des musiques, entre autres, et j'aime beaucoup lorsqu'en lisant en se rend compte de toutes ces allusions à notre société, notre culture... ou encore à un éditeur en particulier (quand Thalia souhaite insuffler l'idée d'inventer la collection Pépix à l'humain qu'elle a élu) ! ;)
C'est le genre d’enrichissement parfait pour un roman destiné aux plus jeunes, car cela forme plusieurs niveaux de lectures, et donc même les ados/adultes y trouvent leur bonheur!
D'autant plus que lorsque le livre en question est écrit par une excellente plume au talent incontestable, il n'y a pas d'âge pour le lire ❤ 

Un coup de cœur 



dimanche 19 avril 2015

Sunday's Books #12


Bonsoir chers lecteurs! :)
J'espère que votre week-end s'est bien passé
Voici le récapitulatif de cette semaine.

Mes lectures

Ce que j'ai lu cette semaine

-Carambol'ange, l'affaire Mamie Paulette de Clémentine Beauvais (sp)
Un coup de cœur pour ce Pépix!   


-Une guitare pour deux de Mary Amato
J'ai adoré ce roman!

Ce que je lis en ce moment:

-La bête humaine d'Emile Zola (dans le cadre du challenge "Lire des classiques" du mois d'avril)
J'en suis à 23%, c'est une belle découverte et j'aime bien.

Ce que je vais lire après

Aucune idée ^^ 



Lifetime

J'ai découvert un Tumblr d'une book addict, et il est juste génial! Les gifs sont très marrants et ils illustrent parfaitement ce qu'on peut ressentir lors les situations énoncés par la blogueuse. :D
Le lien: http://booksaresolol.tumblr.com/

En image...


Quand je termine un pavé en une seule soirée. 
Quand je termine un pavé en une seule soirée. 


~~~

Le dernier film que j'ai vu est "Le monde de Charlie", et je trouve que c'est une très bonne adaptation du roman (ma chronique).
J'ai trouvé que le côté glauque du roman, avec la drogue, était heureusement moins présent dans le film, et qu'en conséquent les rapports de Charlie avec Sam et Patrick sont bien mis en avant. 
Je l'ai beaucoup aimé, c'est un très beau film.

 

Sur le blog


Planning prévisionnel de la semaine

Chroniques de Carambol'ange de Clémentine Beauvais et de
"Une guitare pour deux" de Mary Amato


A bientôt pour de nouveaux articles! :) 



mercredi 15 avril 2015

Le secret de l'épine d'Olivier Lerouge

Auteur: Olivier Lerouge
Edition: Hélène Jacob

Nombre de pages: 207
Prix: 13€ (broché) 4,49 € (kindle)
ISBN: 978-2-37011-100-5
Service Presse
Auto-édition

Synopsis:

Romain a neuf ans lorsqu’un soir, à Belle-Île-en-Mer, son grand-père habituellement si distant lui dévoile la fierté de sa vie : il possède une épine de la Sainte Couronne de Jésus-Christ.
Ce n’est que quelques années plus tard que Romain, jeune adolescent un peu perdu ayant reçu l’épine en héritage, se pose les bonnes questions : est-ce une vraie ? Se moquait-il de moi ?

Il retrouvera alors les notes et carnets de son grand-père et commencera une quête qui l’emmènera de la bibliothèque parisienne de Sainte-Geneviève à l’appartement minuscule de Gillian à Dublin et au chevet de la mère d’un chercheur italien à Milan.
Dans cette aventure, Romain risquera de se perdre parfois, mais il en ressortira grandi, éduqué, amoureux aussi…

Mon avis:

 C'est un roman que j'avais depuis cet été dans ma Pal et je n'avais toujours pas trouvé le temps de le lire... J'ai donc profité de ces vacances pour me lancer, et je ne regrette pas!
Il est vrai que ce n'est pas mon style de lecture (je me tourne plus facilement vers du young-adult que vers du contemporain), mais voici une preuve qu'il ne faut pas avoir de préjugés, ni s'enfermer dans un genre, car c'est une surprise très agréable!

Romain hérite d'une épine de la Sainte Couronne de Jésus-Christ, à la mort de son grand-père. Il se passe une dizaine d'année sans que l'adolescent n'en tienne compte, mais un jour, il commence à se poser des questions. Il laisse tomber sa vie alors rangée, fade, pour partir dans une quête, à travers les livres, les époques, les pays. Son but? Savoir si l'histoire de son grand-père est réelle ou si ce n'est qu'une invention. Malgré les embûches, ses compagnons de voyages et sa foi en cette épine lui permettront de ne pas abandonner sa quête.
Au final, lui qui n'avait que peu d'ambition trouve enfin un sens à sa vie, se découvre des passions, et ressort de cette aventure changé et grandi.

J'avoue que j'avais un peu peur que toute cette légende autour de Jésus, de sa couronne d'épine, ne m'intéresse pas, mais une fois rentré dans l'histoire, cela devient passionnant! Qu'on y croit ou pas, on est totalement emportés par cette légende, dans les recherches acharnés de Romain, et j'avais tellement envie de le suivre dans les gigantesques et magnifiques bibliothèques universitaire, de rencontrer Gillian... Et de découvrir à tout prix les secrets de cette épine!
 

Concernant les personnages, j'ai apprécié qu'il n'y en ai pas énormément, ce qui permet de ne pas se perdre parmi des centaines de personnages comme dans certains romans. Et puis, au moins, chaque personnage a un rôle bien défini et une personnalité travaillée.

Pour une premier roman, le style d'écriture n'est pas hésitant, il évolue avec le personnage, et l'histoire est, je trouve, très bien ficelée. Il aurait été facile de se perdre, entre les différents lieux où Romain va et les histoires qui se recoupent, mais il n'en est pas question ici!
La plume est très descriptive, ce dont je n'ai pas l'habitude, mais on comprend rapidement que c'est l'ambiance du roman.

Il est vrai que le roman commence lentement, mais l'auteur laisse le temps à l'histoire de s'installer, on découvre le personnage, son histoire, et il est normal que lorsque l'action commence tout devienne plus rapide. C'est, d'ailleurs, une bonne façon de différencier ces deux périodes de l'histoire.


Une leçon de vie, un roman initiatique riche, et très intéressant.
Bravo à l'auteur, car c'est un très bon premier roman! :)
Une excellente lecture, que je conseille à tous!


(Ce livre ne peut pas s'acheter en librairie, mais il est disponible sur Amazon: http://www.amazon.fr/Le-secret-l%C3%A9pine-Olivier-Lerouge/dp/2370111003)







dimanche 12 avril 2015

Sunday's Books #11


Bonsoir chers lecteurs! :)
J'espère que votre week-end s'est bien passé
Voici le récapitulatif de cette semaine.
 
 

Mes lectures

Ce que j'ai lu cette semaine


 
-Le secret de l'épine d'Olivier Lerouge (sp)
Une très bonne lecture!

Ce que je lis en ce moment 


-Carambol'ange, l'affaire Mamie Paulette de Clémentine Beauvais (sp)

Ce que je vais lire après

 
-La bête humaine d'Emile Zola, dans le cadre du challenge "Lire des classiques" du mois d'avril




Lifetime

Sur le blog


Planning prévisionnel de la semaine

Chronique "Le secret de l'Epine" d'Olivier Lerouge
Et peut-être un tag...


A bientôt pour de nouveaux articles! :) 



Les petites reines de Clémentine Beauvais

Auteur: Clémentine Beauvais
Edition: Exprim' Sarbacane
Année de parution: 2015
Nombre de pages:270
Prix: 15,50€
ISBN: 978-2-84865-768-4
Service Presse 
Bande-son


Synopsis:
À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias... jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.


 Mon avis:
Merci aux éditions Sarbacane pour cet envoi!

La couverture, premier élément "coup de cœur" de ce roman: le titre en relief, le fond argenté brillant, une pluie de boudin rose, un vélo... Indéniablement la couverture Sarbacane Exprim' la plus originale, ma préférée!

Le roman en lui-même, que j'ai dévoré en deux jours, est captivant et impossible de le lâcher une fois commencé ! 
Il faut dire que Clémentine Beauvais sait (très bien) réunir tous les éléments d'un excellent roman ! De l'action: un road trip à vélo Bourg-en-Bresse/Paris, des personnages émouvants et uniques : 3 "boudins" atypiques et le Soleil en personne, des articles de blogs, des tweets et des coupures de presse intégrés au récit, ce qui rend le tout moderne et original !

Et maintenant, quelques mots sur l'histoire et les personnages.
Mireille, Hakima, Astrid et Kader : un quatuor qui, à vélo, va partir dans un road-trip qui les mènera à la garden party de l'Elysée, à Paris, le 14 juillet. Et sur ce chemin, ils vont en faire de drôles de rencontres (inoubliables, bonnes ou mauvaises, réelles ou virtuelles). Ils vont aussi et surtout apprendre à se connaître, à s'accepter tels qu'ils sont, car c'est la vie. 

Sans que l'histoire tombe dans le mélodrame, loin de là, elle met le doigt sur une réalité : l'apparence, et ce que les gens nous renvoient de notre image. Dans les villages où ils font étape, les remarques se font rares mais sont présentes, et les regards, eux, pèsent. Mais c'est derrière les écrans que les internautes se lâchent. Leurs remarques sont choquantes, et malheureusement Clémentine Beauvais n'invente rien : les insultes sont bien réelles et répandues . 
Mais l'humour sarcastique de l'auteure et des personnages, la bonne humeur qui se dégage de ce roman, sont toujours là pour dédramatiser et renforcer la solidarité entre les protagonistes!

Ces personnages sont pleins de bonne volonté, et si vous les suivez, ils vous embarqueront dans un road trip fantastique, où vous serez suivi par des journalistes, assisterez à des bals... Et vous serez plié en deux de rire du début à la fin, je vous le promets ! Écrit par une plume qui transporte, qui fait prendre conscience de certaines réalités, mais tout en douceur ou presque. Un des meilleurs Exprim'!
C'est un coup de cœur! 


Quelques références...


Le film "La marche" de Nabil Ben Yadir, sorti en 2013, avec Jamel Debbouze, Charlotte Le Bon, Olivier Gourmet.
Ce film relate la marche pour l'égalité et contre le racisme de 1983. 
Le road trip de ces 3 filles m'a fait penser à ce film, car, toutes proportions gardées, la rencontre des habitants au fil de leur périple les place face à une réalité parfois difficile.


vendredi 10 avril 2015

Lire des classiques - Challenge - Avril 2015


 Bonsoir!
Voici la nouvelle édition de ce rendez-vous tout frais créé le mois dernier.
 Je vous laisse découvrir le roman que j'ai tiré au sort ce mois. :D


Livre(s) déjà lu(s) et chroniqué(s):
-Le blé en herbe de Colette -> chronique


P.A.L Classique
  1. Vol de nuit de Saint-Exupéry
  2. La mort dans les nuages d'Agatha Christie
  3. Au bonheur des dames de Zola
  4. La condition humaine de Malraux
  5. 1984 de George Orwell
  6. La bête humaine de Zola
  7. 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne
  8. Fêtes galantes, Romances sans paroles de Paul Verlaine
  9. Mémoire d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir
  10. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee
  11. La saga Malaussène (les 3 tomes) de Daniel Pennac
  12. Le Misanthrope de Molière
  13. Les fleurs du mal de Baudelaire
  14. Cyrano de Bergerac d'Edmont Rostand 


Tiré au sort....
"La bête humaine" de Zola

Ce sera donc une de mes lectures de ces vacances. :)

A bientôt pour de nouveaux articles!

lundi 6 avril 2015

Bilan du mois de mars 2015


 Bonjour!
Ce mois de mars est passé extrêmement vite, vu le (tout petit) nombre de romans que j'ai lu...
3 romans, 168 pages.
Ce sont, au moins, de très bonnes lectures, dont un coup de cœur. 

(cliquer sur le titre pour accéder à la chronique)






Citations du mois

  • I'm in love with you, and I'm not in the business of denying myself the simple pleasure of saying true things. I'm in love with you, and I know that love is just a shout into the void, and that oblivion is inevitable, and that oblivion is inevitable, and that we're all doomed and that there will come a day when all our labor has been returned to dust, and I know the sun will swallow the only earth we'll ever have, and I am in love with you. - The fault in our stars



  • En mars, un nouveau challenge a vu le jour; le "Challenge Classique". Vous trouverez plus d'informations sur cet article.






Bonnes lectures pour ce mois d'avril!



Je suis sur les réseaux sociaux!





Le blé en herbe de Colette


"Derrière la fenêtre, les yeux de la Pervenche le suivaient, et les gouttes glissantes le long de la vitre semblaient ruisseler de ces yeux anxieux, d’un bleu qui ne dépendait ni de l’étain jaspé du ciel ni du plomb verdi de la mer."


 
Auteur: Colette
Edition: Librio Littérature
Première parution:1923
Nombre de pages:96
Prix: 2€
ISBN:  978-2-290-33473-7
Synopsis:

Phil, 16 ans, et Vinca, 15 ans, amis de toujours, passent leur été en Bretagne. Tout naturellement, l'amour s'installe entre ces deux complices inséparables, un amour qui grandit plus vite qu'eux. Et cet été-là, Vinca et Phil découvrent leurs différences et leurs incompréhensions. L'insouciance et la confiance font alors place à la souffrance et à la trahison. Ces amours adolescentes révèlent à Vinca et à Phil ce qu'ils sont désormais et ne seront jamais plus. Et ces vacances s'achèvent sur un adieu à l'enfance, amer et nostalgique.

Mon avis:

Ceci est ma première lecture dans le cadre du challenge "Lire des classiques", que j'ai récemment créé. 

L'action du roman se concentre en particulier sur deux adolescents, proches amis d'enfance, Vinca et Phil, 15 et 16 ans.
Pendant un été, leur relation, autrefois fusionnelle, simple et enfantine, évolue vers de nouveaux sentiments qu'ils ont du mal à apprivoiser.
Ce sont les seuls personnages, avec la petite soeur de Vinca, Lisette et Mme Dalleray. Les parents et la famille sont appelés "les Ombres"; on ne parle presque jamais d'eux.

 J'ai tout d'abord été surprise par le fait que Phil soit autant mis en avant, et que Vinca soit si énigmatique. Il est vrai que j'étais restée sur l'exemple de "Bonjour tristesse" de F.Sagan, où Cécile est la narratrice et personnage principal, solaire et puissante. Cette surprise ne resta pas très longtemps, et plus la personnalité des personnages se découvrait, plus la choix de l'auteure devenait évident. Il en devint même intéressant, car l'histoire est prise sous un angle nouveau, et l'image de la femme change, par rapport à ce qui nous est d'habitude proposé dans les romans.

Vinca est fragile, mais le cache sous des airs durs et autoritaires, hautains.  
C'est Phil qui se cherche, qui tente, car il ne comprend pas cette Vinca tempétueuse, ne sait pas ce qu'elle veut, tout en étant très attaché à elle et souhaitant construire une relation.

Il y a donc presque une inversion des rôles féminin/masculin, tout en gardant des caractéristiques des "personnages types d'un roman d'amour". Je vais tenter de vous expliquer tout ça!
Le schéma n'est pas une fille qui court après un garçon, mais une jeune fille ténébreuse (terme associé souvent aux garçons) à sa manière, qui est aussi un peu capricieuse (préjugé envers les filles), et un jeune homme un peu perdu qui ne la comprend pas (ce que ressentent d'habitude les filles), et qui en conséquence se tourne vers quelqu'un d'autre (cela reste habituel pour un garçon).
Je ne cacherais pas que Phil est le personnage que j'ai préféré; je m'en suis sentie très proche. Malgré ses aventures clandestines qui m'ont choquée dans un premier temps, je partage avec lui son sentiment d'impuissance face à cette amie d'enfance énigmatique.

Je pense que le but de l'auteure était de montrer deux jeunes personnes, qui se cherchent et sont entre deux âges. D'où le choix du moment où se passe l'histoire, l'été, une saison entre deux années scolaires, moment d'incertitude quant à l'avenir; le choix également que la petite sœur de Vinca, Lisette, soit mise en avant, car elle est un rappel à l'enfance, à l'innocence que quittent peu à peu nos deux protagonistes; et le choix de ce personnage extérieur à la famille, Mme Dalleray, femme mûre, et fantasme d'une nouvelle ère pour Phil.
C'est ainsi que j'ai compris le schéma de ce roman, j'espère qu'il sera assez clair pour vous. ^^


Petite parenthèse: j'ai fait le parallèle entre "Bonjour tristesse" de F. Sagan et "Le blé en herbe" de Colette, deux romans d'auteures du 20ème siècle, aux sujets assez proches, bien qu'il y ait des différences .
Par exemple, dans le Sagan, Cécile se révèle machiavélique, pas très saine, tandis que dans le Colette, l'histoire est concentrée sur l'amour naissant entre Vinca et Phil. Mais dans les deux, il est question d'une histoire d'amour, et de la sexualité, sujet tabou à l'époque.
L'ambiance aussi est similaire: grande maison de famille, baignades, et en arrière-plan, les interrogations des protagonistes concernant leur avenir professionnel.

Cette chronique ne serait pas complète sans avoir parlé de la plume de Colette. Ces descriptions, ce vocabulaire riche, élégant, ces comparaisons, telle que "La Pervenche, Vinca aux yeux couleur de pluie printanière";  cette plume est magnifique!


                    Une excellente lecture, brève mais intense, très bien écrite et très intéressante!                                         



dimanche 5 avril 2015

Sunday's Books #10


Ca fait longtemps que je n'ai pas fait ce rendez-vous, et il commençait à me manquer. :)
C'est parti pour une revue des livres que j'ai lu dans les dernières semaine, et mes réceptions livresque récentes!

Mes lectures

Ce que j'ai lu cette semaine

 

 


-The fault in our stars de John Green -> chronique
-Le blé en herbe de Colette -> chronique
-Les petites reines de Clémentines Beauvais (sp) -> chronique bientôt en ligne
-La peur et autres contes fantastiques de Guy de Maupassant (lecture obligatoire pour les cours)
-> je ne sais pas encore si je fais une chronique, c'est selon votre envie... Dites le moi par commentaire!

Ce que je lis en ce moment 


-Le secret de l'épine d'Olivier Lerouge (sp)
-Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (lecture obligatoire pour les cours, et nous le lisons acte par acte pour l'étudier en classe, donc il risque de rester longtemps en lecture en cours...)

Ce que je vais lire après

 
-La bête humaine d'Emile Zola, dans le cadre du challenge "Lire des classiques" du mois d'avril (vous en saurez plus dans l'article de cette semaine)
-Carambol'ange, l'affaire Mamie Paulette de Clémentine Beauvais (sp)


In my mailbox


Le nouveau Exprim et le nouveau Pépix de Clémentine Beauvais.
 Les petites reines:
A cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le concours de boudins de leur collège. Les trois adolescente décident d'aller fêter le 14 juillet à l'Elysée, montant à vélo comme vendeuses ambulantes de boudin justement.

Carambol'ange, l'affaire Mamie Paulette:
Pour Nel, ange de rang 47, c'est une mission comme les autres : aller chercher une âme sur terre et la conduire au Ciel, dans sa voiture volante. Mais l'âme en question, c'est Mamie Paulette. Elle a 93 ans et 3 jours, et un caractère bien trempé. 

J'ai déjà dévoré le premier en deux jours, et le deuxième est le prochain sur ma pal. :D


Lifetime

Sur le blog

Nouvelle bannière! Elle vous plait? :)

Challenge personnelle: Lire des classiques -> chaque mois, un livre classique tiré au sort ou choisi dans ma pal, que je dois lire dans le mois. Le premier est "Le blé en herbe"!

Chronique de The fault in our stars de John Green (ou ma première expérience en vo)


Planning prévisionnel de la semaine

Lundi: Bilan du mois de mars 2015
Mardi: Chronique Les petites reines de Clémentine Beauvais
Mercredi/Jeudi: Challenge Lire des classiques -avril-

Cinéma


Divergente 2: L'insurrection de Robert Schwentke,
 avec Shailene Woodley, Theo James, Ansel Elgort.

Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…

Le dernier film que j'ai vu au cinéma est donc Divergente 2, que j'ai beaucoup aimé, à l'égal du premier je dirais. 
L'histoire se renouvelle bien, avec cette boîte contenant un "secret", qui n'est découvert qu'à la fin. Les scènes d'action sont très bien faite je trouve, et j'aime beaucoup l'ambiance de ce monde post-apocalyptique, la diversité des lieux: la nature, la forêt, la ville avec des immeubles totalement détruits, ou encore les bâtiments aseptisés, blanc, insipide en quelques sorte, et remplis d'appareil ultra sophistiqué.
A présent, je n'ai qu'une envie, c'est savoir la suite et lire la saga de Veronica Roth d'où est adapté les films.
Un bon film pour ce début de printemps! 


A bientôt pour de nouveaux articles! :)