src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

mercredi 26 novembre 2014

Je suis un phénomène d'Elisabeth Atkinson

Auteur: Elisabeth Atkinson
Edition: Alice Tertio
Moi et Année de parution: 2012
Nombre de pages: 227
Prix: 14,50 
ISBN: 978-2-87426-156-5
Synopsis:
Il y a cinq choses dont Faye Noman est certaine :
Sa mère n'a pas pris la peine de prononcer son nom à voix haute avant de l'inscrire au registre des naissances.
Ce problème serait moins important si elle ne mesurait pas déjà presque 1,80 m à seulement 12 ans.
Moins important, aussi, si sa mère ne s'obstinait pas à s'habiller comme une hippie et pouvait lui donner une réponse claire sur l'identité de son père.
Moins important, encore, si parler à quelqu'un de son âge ne lui semblait pas une tâche insurmontable.
Moins important, enfin, si elle savait qu'il existe un endroit sur cette terre où elle pourrait se sentir chez elle...
Cet endroit, Faye espère l'avoir trouvé le jour où elle est invitée à passer un week-end dans un camping, pour une grande réunion organisée par la famille de son père... Elle y découvrira que les principes d'éducation rien moins qu'originaux qu'a appliqués son excentrique de mère ont certains avantages, entre autres de lui avoir donné un esprit d'indépendance et la faculté de prendre des décisions.

Mon avis:

Ce roman parle d'une ado qui est très complexée, et qui souffre du fait de ne pas être à sa place et de ne pas connaître son père...
Mais un jour, elle rencontre sa famille paternelle. Elle découvre un autre mode de fonctionnement, de nouvelles personnalités, et se dit que finalement l'éducation laxiste et autodidacte de sa mère n'est pas si mal!

Faye n'a qu'une amie, Pénélope, qui est son contraire: hyper sociable, elle a deux mères qui la gâtent beaucoup (trop parfois!)... C'est une aide pour Faye, car Pénélope est pleine de vie, et arrive toujours à lui remonter le moral!
Mais lors du week-end dans sa famille paternelle, elle devient amie avec plusieurs de ses cousines, et surtout, elle seule ose se confier à un garçon, qui à cause de ses choix n'est pas bien vu par la patronne de la famille. Mais Faye pourrait bien changer ces préjugés... 
Dans cette famille, Faye se sent à sa place: elle ressemble aux autres, et tout le monde est gentil avec elle. Elle prend alors confiance en elle et ose prendre des décisions, mettant en avant son autonomie!
Elle devient elle-même, se découvre.

C'est surtout une évolution du personnage, le passage enfant/adulte et la prise de confiance en soi qui est importante dans ce roman.
Car Faye était complexée par sa taille, son nom, sa capacité à très vite apprendre... Et savait elle-même qu'elle ne ressemblait pas du tout aux autres élèves de son école, étant beaucoup plus mature, plus adulte! Ce n'est que lorsqu'elle s'est autorisée ce changement radical que tout est allé mieux pour elle. Elle s'est enfin vue comme elle est vraiment.

Je suis addict aux romans où les personnages sont très différents les uns des autres, et aux romans d'apprentissage, où il y a une évolution du personnage principal, car en tant que lecteur on accompagne le personnage dans sa progression, et l'on peut facilement s'identifier; ça donne du courage en quelque sorte. Alors, si vous êtes comme moi, n'hésitez pas une seconde, lisez-le!


mardi 25 novembre 2014

Je vais à Montreuil! ♥ ~ Mon programme ~


Hé oui, ce week end... JE VAIS A MONTREUIL!
Je suis sur Paris tout le week-end, mais je ne pourrais venir au salon que dimanche (mais je vais pas me plaindre, c'est déjà ça ^^).
Ce sera la première fois que je ferai un grand salon, je suis tellement impatiente! 

Passons au plus important, le programme!

10h30-13h Julien Neel (Tcho! La collection) H28

11h00-12h30 Victor Dixen (Gallimard Jeunesse) H20

11h00-13h Yael Hassan (Casterman) H16

11h00-13h00 Anne-Marie Pol (Pocket Jeunesse) E38

11h30-13h00 Vincent Villeminot (Nathan Jeunesse) C23

13h00-14h30 Anne Laure Bondoux (Gallimard) H20

15h00-16h30 Timothée de Fombelle (Gallimard Jeunesse) H20

16h00-18h00 Maylis de Kérangal (Thierry Magnier) H17

16h00-18h00 Benoît Minville (Sarbacane) G8

16h30-19h30 Cat Clarke (Robert Laffont) D42

(les dédicaces surlignés en jaune sont les prioritaires, celles où un mot sur deux est surlignés sont si j'ai le temps, et les non-surlignés... c'est quasi impossible que j'y aille, mais au cas où je les mets quand même ^^)

J'arriverai bien sûr dès l'ouverture, à 10 heures, pour être sûr d'avoir une dédicace de Julien Neel, mais en 2 heures, ça devrait être bon!
Puis, vu que les stands sont assez proches, j'essaierai d'aller voir Victor Dixen, car Animale me fait très envie, mais en priorité Anne-Marie Pol, car depuis quelques années je lis sa série Danse!, mon but étant de tous les lire (humhum (la série comporte 40 tomes)... 
J'aimerais beaucoup rencontrer Vincent Villeminot, mais tout dépendra de la queue qu'il y a... Comme à 13h00 je dois être à Gallimard pour Anne-Laure Bondoux, je pense que ce ne sera pas possible. Je compte acheter "Tant que nous sommes vivants", il me fait vraiment envie.
Et c'est là que commence la course folle...
J'enchaîne sur Timothée de Fombelle pour "Le livre de Perle", et lui, pas question de le rater!!
Puis Maylis de Kérangal pour "Réparer les vivants", et, enfin, Benoît Minville pour "Les Géants", que je vais lire cette semaine, et dans le même temps Sarbacane! Ce sont mes premiers partenaires, j'aime énormément cette édition donc je compte bien parler un peu avec eux.


Les livres que je compte acheter:

De Julien Neel: Lou! Journal d'un film
D'Anne-Marie Pol: Danse! tome 17
D'Anne-Laure Bondoux: Tant que nous sommes vivants
De Timothée de Fombelle: Le livre de Perle
De Maylis de Kérangal: Réparer les vivants
De Victor Dixen: Animale
De Vincent Villeminot: Instinct tome 1

Le livre que je compte amener:

De Benoît Minville: Les Géants 

Si vous souhaitez me rencontrer dans le salon, sachez que j'en serais très heureuse, et n'hésitez surtout pas à m'aborder quand vous me verrez! 
 Je serais avec ma mère et une amie, et vous serez sûr de nous trouver à la dédicace de Julien Neel et de Timothée de Fombelle, mais pour les autres que j'ai surligné en jaune aussi. 
Sinon, je porterai un badge semblable à celui-ci:



Niveau vestimentaire, j'aurais très certainement une jupe noire, des collants noir, des boots,  un sac cuir clair en bandoulière, mais je vous confirmerai sur la page Facebook du blog vendredi ou samedi soir.

A dimanche pour ceux que je rencontrerai!






vendredi 14 novembre 2014

Concours 1 ~ Bloganniversaire ~





Bonjour!
Mardi était un jour spécial, car le blog fêtait ses 1 an.
Aujourd'hui, en remerciement de tous vos commentaires, voici le premier concours du blog!

Merci beaucoup aux éditions Sarbacane et plus particulièrement à Juliette, et
merci aux éditions Grimaldi, et à Maud Loubet Grimaldi,
pour tous ces lots!

Les concours se termine dimanche 30 novembre à 23h59!

Les lots.



Vers le bleu de Sabrina Bensalah et La gueule du loup de Marion Brunet sont deux romans touchants, beau, très bien écrits, et je souhaite partager mon ressenti avec vous, c'est pourquoi ils font parties des lots!




  

Qui suis-je? et Premier amour de Maud Loubet Grimaldi sont deux petits livres très sympathiques, mais c'est surtout pour vous faire découvrir cette petite maison d'édition Corse, dont le but est de publier des livres objets. 


Remplissez bien toutes les cases, et encore merci d'être ici, de me suivre!
Je tirerai au sort les gagnants avec l'aide d'un logiciel ou à la main, et je vous donnerai les résultats quelques jours après la fin du concours.
Vous pouvez participer pour plusieurs livres, il suffit de cocher les cases!

 ♥ Bonne chance! 




Vers le bleu de Sabrina Bensalah

Auteur: Sabrina Bensalah
Edition: Sarbacane (Exprim)
Moi et Année de parution:Octobre 2014
Nombre de pages: 188
Prix:  15, 50€
ISBN: 9-782-84865-711-0
Synopsis:

Ornella et Anoushka vivent dans une caravane avec une mère loufoque et immature.
Alors que la petite Anoushka prépare l’élection de Mini- Miss Camping, Ornella se prépare à quitter le trio devenu étouffant pour enfin vivre sa vie, sa vie à elle ! Malheureusement, elle sera devancée par « La Mère », qui se sauve avec un vieil ami d’enfance fraîchement retrouvé… Et Ornella, qui rêvait de liberté, doit assumer l’éducation de sa sœur, l’impayable Noush.

Mais rapidement, Noush se révèle très débrouillarde. Elle entraîne sa sœur dans de drôles de combines pour survivre – et parsème de fantaisie le difficile quotidien.

Mon avis:

Merci  à Juliette des éditions Sarbacane pour cet envoi!

Dans le communiqué de presse, il est dit "ambiance très Little Miss Sunshine", et ça m'a tout de suite donné envie de le lire! Ce film est complément déjanté, on passe du rire au larme sans arrêt...
Et c'est exactement ce que j'ai ressenti lors de cette lecture!

Nel, la grande soeur, est mon personnage préféré, car on peut facilement s'identifier à elle, l'auteure l'a très bien travaillée, c'est surprenant pour un premier roman! 
Elle montre vraiment ses sentiments, et on la comprend: à 18 ans, ne pas avoir d'avenir et une petite soeur sur les bras, ce n'est pas ce qu'on souhaite!
Noush est un vrai rayon de soleil, vivante, rigolote, et très débrouillarde, elle peut aussi partir en live, mais elle reste très attachante!

Une chose qui fait que je vais aimer un roman ou pas, c'est l'ambiance, le décor, l'endroit où nous fait voyager l'auteur.
Et ici, c'est vraiment réussi! Un petit village, au bord d'un lac, qui ne vit vraiment que l'été, un camping, un bar, des amis d'enfance... Le tout sous un magnifique soleil, j'adhère!
Mais derrière cela se cache tout de même un thème plus grave: Nel et Noush vivent dans une caravane délabré, au fond d'un camping, leur mère est complètement absente et ne se préoccupent que très peu d'elle, Nel a du arrêter ses études pour sa petite soeur... 
Comment vivre sa vie, découvrir d'autres lieux, travailler en ayant cette responsabilité de trop?

L'écriture de Sabrina Bensalah y est bien sûr importante: les descriptions sont réalistes, on a l'impression d'être dans ce petit village. C'est une sorte de huit-clos dans la nature, des personnages secondaires arrivent, repartent, et nos deux soeurs rêvent d'un ailleurs...


Une lecture très agréable, félicitations à l'auteure pour ce premier roman!





mardi 11 novembre 2014

BLOGANNIVERSAIRE ! ♥


Il y a tout juste un an, je créai mon blog et postai ma première chronique!
Les mois ont passé, les chroniques se sont succédées, j'ai fait énormément de rencontres, découvert de nouveaux auteurs, et j'espère que ça durera encore looongtemps! 
Si mon blog et moi-même en sommes arrivés là, c'est grâce à vous! 
Mes abonnés, mes followers, tous ces commentaires que vous postez, c'est cela qui me donne envie de continuer, de bloguer encore et toujours!




Parce que vous êtes les meilleurs, j'ai décidé de vous faire des surprises....

2 Concours!!
Un grand merci aux éditons Sarbacane, Nathan et Malogri Editions pour leurs magnifiques lots!

Le 1er concours comporte "Vers le bleu" de Sabrina Bensalah et "La gueule du loup" de Marion Brunet chez Sarbacane et "Qui suis-je?" et "Premier amour" de Maul Loubet Grimaldi chez Malogri Editions!
Le 2ème concours comporte "Réseau(x) 1" et "Réseau(x) 2" de Vincent Villeminot chez Nathan.

Pour vous faire une idée sur ces lots, voici les liens vers mes chroniques:
-La gueule du loup de Marion Brunet
-Qui suis-je? et Premier amour de Maud Loubet Grimaldi
-Réseau(x) 1 de Vincent Villeminot
-Réseau(x) 2 de Vincent Villeminot
(la chronique de Vers le bleu sera bientôt en ligne)


Parce que ce blog ne s'est pas fait tout seul, je souhaite remercier les personnes qui m'ont aidé...
Tout d'abord, Audrey (Le souffle des mots), qui m'as donné envie de créer ce blog et m'a fait découvrir la blogosphère, puis Sophia (Bouquinons) qui m'a aidé tout le long de la création de ce blog, car j'étais un peu perdu au début... Merci énormément les filles!
Mon amie Lou' (Biblioscope), et mes autres partenaires, Johanne (Livresse des mots), Les lectures de Marinette, Pauline, Melinda, Camille ( Les petites lectrices), Stella (La Bouquinerie), et tout les autres fantastique blogs: Les histoires de Margaud, Les Lectures de Carla, Livres de cœur, Livresquement...
Bref, voici mes préférés, ce qui constitue la famille des blogueurs! ♥

1 an d'Etincelles de Plume, c'est...

10459 pages vues
121 articles
511 commentaires
40 membres
61 "j'aime" sur la page FB
48 Followers sur Twitter



Ces quelques chiffres ne sont pas immenses, mais cela suffit à me faire énormément plaisir!
Merci beaucoup, et continuez ainsi!








jeudi 6 novembre 2014

Lettre à mon ravisseur de Lucy Christopher

J'ai mis ma main en visière. Rien, à part du sable et l'horizon. Je me suis retournée en me tenant aux branches, m'écorchant la jambe au passage contre le rocher. Mais de l'autre côté, pas la moindre habitation, pas de ville, pas même une route. C'était exactement pareil que près de la maison. Une immensité vide et plate. J'ai eu envie de hurler, je ne l'ai pas fait uniquement parce que je ne voulais pas que tu m'entendes. 

Auteur: Lucy Christopher
Edition: Gallimard Jeunesse (Scripto)
Moi et Année de parution: 2010
Nombre de pages: 338
Prix: 13,50 €
ISBN: 978-2-07-062844-5
Synopsis: 
Ça s'est passé comme ça.
J'ai été volée dans un aéroport.
Enlevée à tout ce que je connaissais, tout ce qui était ma vie.
Parachutée dans le sable et la chaleur.
Tu me voulais pour longtemps.
Et tu voulais que je t'aime.

Ceci est mon histoire.
Une histoire de survie.
Une lettre de nulle part.

Mon avis:

Chère Lucy Christopher,

Cette couverture énigmatique, cachant une silhouette masculine quand on la regarde sous un angle particulier, ce résumé alléchant... Tout nous pousse à le lire.

Dès les premières pages, le personnage de Gemma s'incruste en nous: qu'aurions-nous fait à sa place? Une situation aussi spéciale... Peu de gens l'ont vécu, tout le monde la redoute.
On entre dans ce personnage, car c'est impossible de s'imaginer à sa place. Heureusement, Gemma explique tout dans les moindres détails, et on comprend mieux, on visualise la situation.
Elle est très attachante, et évolue beaucoup. 

Et il y a Ty. Le ravisseur... Pas méchant, mais... encore une fois spécial, ou du moins étrange. Commettre un acte aussi grave, il faut être un peu fou, non? Et pourtant...
On apprend à le connaître, il se confie peu à peu, 
tout comme Gem, notre regard change. 
On s'habitue à ce désert aride, mais qui abrite bien quelques secrets, et surtout, on s'habitue à lui
Un peu car c'est le seul qui puisse l'aider, beaucoup car il fait tout (ou presque) pour être aimé.. Et il réussi! Le syndrôme de Stockholm fait ses preuves... (une p'tite musique d'Oldelaf pour que vous compreniez: Stockholm)

Sans parler de votre écriture, chère auteure, qui est aussi celle de Gemma. On se laisse porter par ce fluide de mots, les ambiances, le décor, viennent à nous, c'est magnifique!

Un roman splendide et destructeur.

lundi 3 novembre 2014

C'est lundi que lisez-vous? [26]


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de 
 It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


Ce que j'ai lu cette semaine

 

Complot à Versailles d'Annie Jay Une relecture très agréable en l'occasion d'une lecture commune avec le blog Les petites lectrices.
Une saison avec Jane-Esther de Shaine Cassim Une lecture poétique et intéressante. 


Ce que je lis en ce moment

 

De fil en aiguille de Charlotte Rodrigues Un sp sur la mode et les relations, mais j'ai du mal avec le style de l'écriture.


Ce que je vais lire après


Le tueur à la cravate de Marie-Aude Murail 

Bonne rentrée et bonne semaine!
Le 11 novembre, le blog aura 1 an, et j'organise à cette occasion un concours... Alors regarder bien la page Facebook, et le blog... :)

dimanche 2 novembre 2014

Une saison avec Jane-Esther de Shaïne Cassim

Auteur: Shaïne Cassim
Edition: l'école des loisirs
Moi et Année de parution: Octobre 2013
Nombre de pages: 222
Prix: 15,00 €
ISBN: 978-2-211-21436-0

Synopsis:

Dans une petite ville du Mississippi, près du fleuve, Eden Villette cherche à écrire de la poésie. Et tout l’intéresse, car tout peut faire poésie. Une poule aux coudes pointus, par exemple, pourrait être un bon début de poème. Mais Eden est prise dans tant d’hésitations, tant de questions. Osera-t-elle se jeter à l’eau ? 
C’est l’été 1967, les États-Unis bruissent des débats autour du mouvement des droits civiques, entre réformistes et partisans d’une action radicale. 
Cet été-là, Jane-Esther Sanchis arrive en ville, auréolée de sa gloire littéraire, pour y passer quelques semaines et donner une conférence. Elle retrouve ses amies de jeunesse : Kate, la tante d’Eden, et Edna Gardner. 
Auprès d’elles, Eden espère des conseils. Comment écrire, comment aimer, et comment se diriger dans la vie ? Au bord du fleuve, les réponses n’appartiennent peut-être pas à ceux qui semblent les détenir.

Mon avis:

Au premier abord, ce roman n'est pas très attirant: la couverture est assez simple (d'ailleurs, on ne la comprend qu'en ayant lu le livre), le résumé plutôt long...
Mais à l'intérieur, tout n'est que questionnementsapprentissage de la vie, expériences amoureuses et amicales. On est transporté dans ce monde poétique, confronté d'un coup à la vie réelle. Ecrire, oui, mais quoi? Comment passer au peigne fin les fragilités, les émotions, pour composer un poème? C'est à ces questions qu'Eden cherche des réponses... Qu'elle trouvera lorsque Jane-Esther, poétesse reconnue venant dans cette ville, retrouve ses amies de toujours: Kate, la tante d'Eden, et Edna Gardner, au passé plus difficile que ce que l'on pourrait croire.
Eden va, durant cet été-là, expérimenter l'amour, et surtout comprendre un peu plus la vie, en s'y brûlant les ailes... mais pour voler plus haut après.

La poésie, l'écriture en général occupe un rôle important dans ce roman. Eden cherche à écrire des poèmes, et les conseils de Jane-Esther deviennent des leçons de vie.
C'est leur manière de s'exprimer, de comprendre le monde.
Tous les jours, Eden écrit dans son carnet, analyse ce qui lui arrive, le tout très subtilement, avec légèreté. 
Au final, les écrivains  en herbe peuvent aussi se servir de ce roman comme guide!

En fond de thème, il y a des débats autour des droits civiques, car, n'oublions pas, nous sommes aux Etats Unis en 1967 dans un contexte socio-politique marqué par une forte ségrégation raciale.
Cela donne encore plus de profondeur et de véracité au roman , et pour Eden c'est une immersion dans la société.

Une très belle lecture, poétique et intéressante.