src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

mardi 30 septembre 2014

Hier tu comprendras de Rebecca Stead

Auteur: Rebecca Stead
Edition: Nathan
Moi et Année de parution: Janvier 2011
Nombre de pages: 248
Prix: 15,50 €
ISBN: 978-2-09-252768-9
Synopsis:

1979. Miranda vit avec sa mère et son beau-père dans un quartier populaire de New York, partageant son quotidien de jeune adolescente avec son meilleur ami Sal.
Mais, un jour, de curieux événements surviennent : sans raison apparente, Sal se fait frapper par un garçon et il cesse soudain d'adresser la parole à Miranda ; la clé de secours de l'appartement de Miranda disparaît, et celle-ci trouve une lettre énigmatique qui lui est adressée.
Cette lettre déclare : « Je viens pour sauver la vie de ton ami, et aussi la mienne. J'ai deux services à te demander. ». De jour en jour, Miranda reçoit d'autres lettres de ce mystérieux expéditeur, qui semble connaître son avenir.
Petit à petit, la jeune fille reconstitue le puzzle composé par son correspondant, pour découvrir les raisons de son appel à l'aide, empêcher une mort annoncée et retrouver son amitié perdue...

Mon avis:

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre, jusqu'à ce que qu'Audrey/Le souffle des mots le lise, et que ma prof de français le propose en tant de livre épistolaire.
Intriguée, je l'ai choisi et me suis plongée dedans.
C'est une bonne lecture, mais sans plus.

Miranda reçoit un jour un mot anonyme assez étrange. A cela s'ajoute un S.D.F assez particulier qui est devant son appartement, son meilleur ami Sal qui ne lui parle plus, un camarade de classe qui croit dur comme fer au voyage dans le temps... Miranda se rend rapidement compte qu'une menace pèse sur elle, surtout quand elle comprend que la personne qui lui envoie des lettres prédit l'avenir... Mais quels sont les liens entre tous ces indices?

L'intrigue, comme vous pouvez le constatez, est constituée de beaucoup de personnages, de petites histoires qui s'assemblent. Sans que cela devienne compliqué, j'ai trouvé que ça rajoutais un petit plus à l'histoire globael; de devoir se préoccuper de plusieurs choses en même temps, on ne s'ennuie pas!
En revanche, les personnages ne m'ont pas paru définis: par moment, ils paraissent enfantins, puis, tout à coup, ce sont de vrais adolescents... Du coup, on ne peut pas se sentir proche d'eux, car on n'arrive pas à savoir qui ils sont vraiment. 
L'écriture est typée jeunesse, assez simple, mais très agréable à lire. C'est reposant !

C'est donc une bonne lecture, intéressante et légère...
Je pense que tout le monde peut aimer ce roman, à sa manière. 


samedi 20 septembre 2014

La gueule du loup de Marion Brunet

"Mathilde sent mille tambours lui éclater les tempes et son cœur la bat, à grands coups puissants. 
Les corps se dédoublent et dansent autour d'elle, la noient dans une ivresse qui ne doit rien au rhum -pour une fois."

Auteur: Marion Brunet
Edition: Sarbacane (Exprim')
Moi et Année de parution: Août 2014
Nombre de pages: 229
Prix: 15,50 €
ISBN: 9-782-84865-709-7
Merci aux éditions Sarbacane pour cet envoi!

Résumé: 
MADAGASCAR; soleil, plage et rythme de croisière pour Lou et Mathilde, 18 ans tout ronds et le bac en poche.
Puis vient le Chaos. Tic-tac, tic-tac fait le crocodile qui traque ses proies, mettant à rude épreuve l'amitié dans une course-poursuite humide et tropicale contre la mort...

Dès lors, Mathilde et Lou vont très vite comprendre ce que grandir veut dire.

Mon avis:

La couverture, le titre, le résumé troublant... Je ne pouvais que le lire! On entre dans ce livre doucement, puis tout s'accélère, tout devient plus dense, plus affolant, on suit les protagonistes dans une terrible course-poursuite ... 
Un roman bouleversant et retournant, qui j'espère vous plaira tout autant.

Mathilde et Lou sont jeunes, ont des rêves pleins la tête. Meilleures amies depuis des années, Lou se laisse emporter par Mathilde dans ses plans loufoques. Quand elles partent à Madagascar pour fêter la fin du lycée, des devoirs, des obligations, et avant que la fac soit leur nouvelle maison, elles rêvent de soleil, de belles rencontres, de repos...
 Mais tout près d'elles, le loup ouvre grand sa gueule, et, alors qu'elles quittent un lagon paradisiaque pour retrouver au sein d'une grande ville un peu de confort français qui manque à Lou, leur voyage vire au cauchemar... Derrière le bruissement incessant d'une grande ville, il peut se cacher bien des horreurs, et Mathilde et Lou pourraient se briser les ailes à approcher de trop près le danger... en voulant juste sauver une vie.
Vous en dire plus m'est impossible; cela risquerait de gâcher votre lecture, et la tension qui ne manquera de s'emparer de vous.

"Dans une ville, le blanc est roi. Dans la forêt, il est juste blanc. Et seul."

Je me suis sentie proche de Mathilde et Lou dès le début; on s'attache à elles très rapidement. L'une pour sa joie de vivre, ses idées par milliers, sa naïveté aussi, l'autre pour sa fragilité et son tempérament secret. 
Ce sont deux filles formidables, et les rencontres qu'elles vont faire et ce qu'elles vont faire vont les changer à jamais.

Marion Brunet s'est surpassée dans son écriture. La description des lieux, des ambiances, les étapes du voyage, tout est magnifique:  la psychologie des personnages, ces personnalités si différentes les unes des autres, dont on découvre les secrets tout au long du roman.
Les petits textes qu'écrit Mathilde... cette écriture, arrachée, à vif, est magique.
Une boule au ventre se forme, et impossible de lâcher le livre. Telles une pieuvre et ses tentacules, les mots s'imprègnent en vous.

"Voilà. C'est ta fin.
Tu pensais pas qu'elle aurait ce goût-là: un goût d'eau glacée, un goût de fin de monde. Tu te voyais plutôt une mort rock'n'roll, un truc qui assure, à la Morrison en moins bouffi. Un goût de paradis qui t'envoie en l'air sans te faire trop mal. Mais pas tout de suite, pas maintenant. Après avoir fait encore tout plein de trucs!
Putain ça tourne. T'as presque plus la force de..."


Un thriller glaçant, entraînant, tourbillonnant. 





mardi 16 septembre 2014

C'est lundi que lisez-vous? [24]


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de 
 It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


Ce que j'ai lu la semaine dernière


Réseau(x) tome 2 de Vincent Villeminot (sp).
Un coup de coeur, cette suite ne pouvait être mieux! Chronique en ligne demain ( normalement ^^ ).

Ce que je lis en ce moment


La gueule du loup de Marion Brunet (sp).
Un thriller sous les tropiques... Glaçant et addictif!

Ce que je vais lire après


Si je reste de Gayle Forman (avec la magnifique couverture!).
Parce que le film sort mercredi, et qu'il faut que je l'ai lu avant d'aller le voir!!


Sur le blog cette semaine: La chronique de "Alors voilà, les 1001 vies des urgences" de Baptiste Beaulieu.


Et voilà, c'est fini pour ce CLQLV, à très bientôt pour la chronique de Réseau(x) 2!

dimanche 14 septembre 2014

Alors voilà, les 1001 vies des urgences de Baptiste Beaulieu

Je n'aime pas le mot "mort". On ne meurt pas: on chevauche un étalon arc-en-ciel qui vous emmène faire des rodéo dans les nuages au son de Lucy in the sky with diamonds.
Vous l'ignoriez? Si on a été sage, les Beatles sont là pour nous faire passer dans l'au-delà.
Sinon, pour les salauds, quelqu'un vous attend en chantant Elles sont cuitas les bananas."

Auteur: Baptiste Beaulieu
Edition: Fayard
Moi et Année de parution: Octobre 2013
Nombre de pages: 321
Prix: 17,00 €
ISBN:  978-2-21367-787-3 
Résumé: 

Alors voilà le récit au quotidien d’un apprenti médecin qui joue des claquettes entre les différents services des Urgences avec ses co-internes. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en stade terminal ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre. Se nourrissant de situations bien réelles, vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l’hôpital au scanner. Il peint avec légèreté et humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs, les consultations qui s’enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients... Par ses histoires d’une sensibilité folle, à la fois touchantes et drôles, il restitue tout le petit théâtre de la comédie humaine. Un bloc d’humanité.

Mon avis: 

Cela faisait longtemps que je voulais le lire, et c'est cet été que je franchis le pas. J'en ressors heureuse, émue, et la tête remplie d'histoires !

Le narrateur s'attache à une patiente en fin de vie, et, faute de pouvoir la guérir, il trouve mieux : il la fait rire, il la fait vivre, en lui racontant les anecdotes des urgences, les histoires des différents services. Peu à peu, tous ses collègues s'y mettent.
Ce livre est donc un recueil de toutes ces histoires, mais c'est bien plus profond: il y a aussi les relations entre internes, entre chefs, le tout avec un humour bien trempé.
Et on apprend plein de choses sur les soins que mettent en oeuvre les soignants, les erreurs qu'ils peuvent faire...  Les histoire tristes, évidemment, mais aussi la vie à l'internat, les soirées où ils boivent du rhum en cachette... Bref, c'est tout un univers inconnu qui s'offre à nous lors de cette lecture !

Le personnage principal possède une joie de vivre et un humour formidable: il fait des claquettes dans les couloirs, faire rire les patients, calme d'une parole des parents trop pressés et énervés... Bref, il est magique. Et ses collègues aussi. Frottis, Poussin, Blanche, Néfertiti...Ce sont tous des gens très attachants, on les aime dès le début! Au fil des histoires, on en apprend plus sur eux, sur leur vie personnelle, et nous devenons plus proches d'eux!
Des personnages "secondaires" sont aussi importants dans ce roman: les patients. 
Ils ont souvent une vie peu banale, et leur situation extrêmement décalée devient à la fois dramatique et comique.

Ce roman fait découvrir ce monde de médecins différemment de ce que l'on sait habituellement,car c'est un interne lui-même qui nous raconte tout, la fatigue, l'humanisme, ce qu'il faut donner de soi pour tenir, et les sourires, les rires, les petites paroles des patients qui réconfortent.

J'ai beaucoup aimé la mise en page, car c'est sous forme de petits paragraphes (un par histoire) comportant un titre et une date en gras (exactement comme dans Réseau(x), pour ceux qui l'ont lu). Ce qui fait que l'on peut le lire comme un recueil de nouvelles, l'une après l'autre. 
L'écriture de Baptiste Beaulieu est fantastique: légère, il utilise les mots justes, il n'y a qu'à voir la citation ci-dessus: il manie les mots tellement bien, on rit tout le temps!

En parallèle, il est sorti la semaine dernière un film, "Hippocrate", sur un interne à l'hôpital qui va apprendre le métier... Similaire me direz-vous? Pas exactement, car "Alors voilà" aborde de nombreux thèmes avec humanisme et humour, tandis qu'Hippocrate semble davantage tourné sur le côté social, la formation des internes (les Faisant Fonction d'Internes, diplômés dans leur pays, et qui en France doivent retrouver un statut d'étudiant), les relations pas toujours sympa entre collègues, l'euthanasie, une sorte de complément de "Alors voilà".

Je vous conseille vraiment de lire ce livre si vous voulez rire et découvrir un monde nouveau !

Le lien vers son blog: Alors Voilà.

lundi 1 septembre 2014

Bilan du mois d'août 2014


Salut tout le monde!

Depuis mai, je n'avais pas fait de bilan du mois, mais maintenant je vais le faire plus souvent.
J'ai lu énormément ce mois-ci, car je suis partie en vacances et que j'ai pu lire toute la journée ( sur la plage par exemple... *-*)!

Au total, c'est 18 livres lus!

Ce qui fait...




 
Eleanor and Park de Rainbow Rowell

Alors voilà les 1001 vies des urgences de Baptiste Beaulieu

Arrête de mourir d'Irène Cohen Janca

Au rebond de Jean-Philippe Blondel

Du vent dans mes mollets de Raphaële Moussafir 

Je veux vivre de Jenny Downham

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Terrienne de Jean-Claude Mourlevat

L'enfant du parc de Philippe Routier

La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier

Cassée de Frédérique Deghelt

Casseurs de solitudes d'Hélène Vignal

La saga Mendelson tome 1: Les exilés de Fabrice Colin

La saga Mendelson tome 2: Les insoumis de Fabrice Colin

La saga Mendelson tome 3: Les fidèles de Fabrice Colin

Dossier océan de Claudine Aubrun

Demander l'impossible.com d'Irène Cohen Janca

Ava préfère les fantômes de Maïté  Bernard 

On peut dire que c'est un excellent mois de lecture! Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu autant, et ça fait du bien! Surtout que tout les livres que j'ai lu ont été de très bonnes lectures, voire des très bonnes lectures/coups de coeurs pour certains ( Demander l'impossible.com; La saga Mendelson; La jeune fille à la perle; Rien ne s'oppose à la nuit; Terrienne; Je veux vivre; Les 1001 vies des urgences; Eleanor and Park...).

J'espère que même avec la rentrée, je pourrais lire une dizaine de livres par mois. :)

A très bientôt pour de nouveaux articles! 


C'est lundi que lisez-vous? [23]


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de 
 It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


Ce que j'ai lu la semaine dernière


 

Demander l'impossible.com d'Irène Cohen Janca  / Ava préfère les fantômes de 

Maïté Bernard


Ce que je lis en ce moment

 

Ava préfère se battre de Maïté Bernard                      Réseau(x) tome 2 de Vincent 
(en pause)                                    Villeminot (service presse)



Ce que je vais lire prochainement


Ava préfère se battre de Maïté Bernard


Et vous, que lisez-vous?
Bonne semaine livresque et bonne rentrée! 



Ava préfère les fantômes de Maïté Bernard

Auteur: Maïté Bernard
Edition: Syros
Moi et Année de parution: Février 2012
Nombre de pages: 280
Prix:  14, 90€
ISBN:   9782748511901
Synopsis: 
À l’âge de trois ans, alors qu’elle assistait à un enterrement, Ava a découvert qu’elle avait le don de voir les morts. Du moins ceux qui reviennent sous forme de fantômes hanter le monde des vivants.
Ses parents l’ont d’abord prise pour une petite fille très imaginative, puis pour une petite fille colérique et capricieuse, et Ava a fini par se taire.
Mais à quatorze ans et demi, en vacances sur l’île de Jersey, elle tombe nez à nez avec le fantôme d’une jeune femme, Billie, qu’elle a croisée bien vivante quelques heures plus tôt.
Encore tout étonnée de son nouveau statut de morte, Billie s’aperçoit qu’Ava est la seule à la voir…


Mon avis: 
Depuis quelque temps, cette série me faisait de l'oeil à la bibliothèque! Alors, quand j'ai dû prendre des livres pour l'été, j'en ai profité. Et je ne suis pas déçue par ce premier tome...

Ava est une jeune fille polie, réservée. Mais depuis ses 3 ans, elle voit des fantômes.
Elle a appris avec le temps à cacher ce "don". Jusqu'au jour où elle part en vacances chez son oncle, dans une île du Jersey. Là-bas, dans son grand manoir, plusieurs crimes sont commis parmi les invités. 
Le fantôme de Billie, la première morte, se met à lui parler. Ava  enquête dès lors sur ces mystérieuses morts, et découvre des choses sur ce don...

J'avais peur que ce roman soit pour les plus jeunes, que je m'embête durant cette lecture, mais en fait pas du tout...
Les personnages sont complexes: par exemple, l'oncle d'Ava, Vincent, paraît au début comme quelqu'un de froid, distant, mais au fil des pages on s'aperçoit qu'il est très gentil, plutôt timide.
Billie, le fantôme, est un des personnages que j'ai préféré, avec Cecil (un autre fantôme, assez blagueur et très énervant, mais que j'ai trouvé attachant). Elle est abasourdie par l'idée d'être morte, mais elle sait beaucoup de choses, qu'elle ne veut pas toujours révéler...
Et bien sûr, il  y a Ava, personnage mystérieux. En pensionnat depuis quelques années, elle y apprend les bonnes manières, et est persuadée que c'est ce qui la  sauvera dans n'importe quelle situation. Mais derrière cette façade, se cache une adolescente téméraire et qui a de la suite dans les idées. C'est un personnage très attachant!


Ce roman est en fait une enquête policière, menée par une ado de 13 ans. Elle va voir d'elle-même beaucoup de personnes différentes, pour leur demander le plan du manoir, des informations... Cela m'a fait penser à un Cluedo, et elle, la "pièce rapportée" si l'on peut dire, fait l'enquête pendant que les invités continuent de se faire tuer et qu'elle-même est menacée.
De plus, le fait que l'action se déroule sur une île, décor parfois oppressant, rajoute du suspens.


C'est donc une très bonne lecture; j'espère que les 3 autres tomes me plairont autant!
A bientôt pour d'autres articles :)