src="http://www.websiteribbon.com/banner.gif " alt="banner ad"

vendredi 28 mars 2014

Pas raccord/ Le monde de Charlie ~Stephen Chbosky


A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.


Auteur: Stephen Chbosky
Edition: Sarbacane ( Exprim')
Année de sortie: 2008 sous le titre "Pas raccord", 2012 pour la présente édition
Nombre de pages: 252
Prix du livre: 13,50€
ISBN: 978-2-84865-579-6
4ème de couverture: Au lycée,où il vient d'entrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas "raccord". Pour son prof de Lettres, c'est sans doute un prodige ; pour les autres c'est juste un "freak". En attendant, il reste en marge, jusqu'au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. La musique, le sexe, les fêtes : le voilà entré dans la danse...et tout s'accélère.

Le roman se compose uniquement de lettres envoyées par un adolescent de 16 ans, Charlie, à un/une (?) personne dont on ne connaît pas l'identité. 
Si Charlie se met à écrire, c'est parce qu'il rentre au lycée, où il ne connaît personne, et il commence à avoir peur, très peur! Alors, dès qu'il a le temps, il raconte sa vie, ses rencontres, à cette personne, avant d'envoyer anonymement sa lettre.

Heureusement, il fait la connaissance de deux lycéens de dernières années: Sam, une jeune fille sympa et intelligente, et Patrick, un jeune homme au caractère particulier. 
Tout deux vont beaucoup aider Charlie, et changer sa vie à jamais...

Zoom sur...


Les personnages: Le narrateur, Charlie, qui, en entrant au lycée, va découvrir tout un monde dont il va vite prendre goût: les fêtes, les filles, les ami(e)s, mais aussi l'alcool et les drogues... Il est naïf, que ce soit dans sa façon d'écrire ou de faire des choix, surtout au début. Il n'y a que vers la toute fin, après une discussion importante, qu'il commence à se poser des questions sur sa façon d'être et de faire, ce qu'il pourrait améliorer/changer. C'est un personnage assez attachant, mais son comportement est quelque fois... bizarre.

Sam, une lycéenne en dernière année, de qui Charlie va très vite tomber sous le charme... Elle est très vivante, intelligente, et va être d'une grande aide à notre personnage principal. 
Sam est quelqu'un de vraiment agréable, et je me suis rapidement attachée à elle.

Patrick, au début l'ami de Sam, puis de Sam et de Charlie, est un garçon de dernière année aussi. Il est marrant, sympa, et a toujours une histoire à raconter!
Pour Charlie, il va aussi servir de guide, surtout niveau fille.

Son prof de français, Bill. Pendant toute l'année, il va lui donner des livres à lire et lui demander d'écrire une critique pour chaque livre. C'est un personnage auquel Charlie va s'accrocher, mais du point de vue du lecteur, on ne le connaît pas tant que ça.


Le style de l'auteur et du narrateur: 
Ici, l'écriture de l'auteur devient l'écriture de Charlie, reflétant son âge, sa personnalité... 
C'est donc un style naïf, presque enfantin! Cela peut être gênant, surtout au début, mais une fois qu'on a  compris le personnage de Charlie, qu'on le connaît un peu, cela devient normal.
Cette façon d'écrire vient aussi des conditions dans lesquelles il écrit. Ce sont, certes, des lettres, mais cela devient vite un journal intime; à une différence: il sait que quelqu'un va le lire.


La bande-son: 
Pendant tout le roman, Charlie parle de chansons que Sam et Patrick lui ont fait découvrir, et elles sont toutes répertoriées au début du livre. 
J'en ai écouté quelques unes, et je trouve qu'elles vont bien dans l'ambiance de ce roman!
Voici mes titres préférés:

The Smiths-Asleep
Genesis-Dusk
U2-MLK
The Beatles-Blackbird
Fleetwood Mac-Landslide

Le design: 
Le format grand mais pas trop, la texture des pages finement granuleuse... C'est vraiment agréable à lire! 
Par contre, la police est légèrement trop petite. Mais c'est passable, on s'y habitue.

Entre points négatifs et positifs...

Ce que Charlie découvre des "choses" de son âge: 
Grâce à ses nouveaux ami(e)s, Charlie est enrôlé dans nombres de virées nocturnes, fêtes... Où, bien sûr, alcool et drogue sont au rendez-vous...  
Bien que ce ne soit pas "gênant" en soit, car ce sont les expériences de la vie, mais je trouve qu'il est passé trop vite du statut " sans ami-pas de sortie" à "quasi-drogué". 
Dans ce livre, on dirait que les jeunes américains passent leur vie à se défoncer... C'est un peu soûlant à la fin!

Les -

 Le génie de Charlie
Comme je l'ai dit dans la partie "Personnages", le prof de littérature de Charlie lui donne des livres à lire et lui demande une critique. Pour Bill, le prof, Charlie est un génie, c'est la raison pour laquelle il lui donne ce travail supplémentaire. Sauf qu'à part ça... son "génie" n'est en rien exploité ! Peut-être trouve-t-il ses critiques excellentes, mais pourquoi ne pas aller plus loin ?


En conclusion, un livre tout de même spécial ( comportement et personnalité du personnage principal ), mais bien écrit et intéressant ! Il traite de beaucoup de sujets concernant les adolescents, et une bonne humeur contagieuse se dégage de ces pages ! :)
S'il vous tente, n'hésitez pas! 

mardi 25 mars 2014

Séance vidéoludique #2

Bonjour!
Me revoilà pour le tout récent rendez-vous "Séance vidéoludique" crée par Saefiel du blog Les petits mots de Saefiel 
Le principe est simple: " tous les 25 du mois, il s'agira de vous faire découvrir mes découvertes musicales, filmiques et séries en vous listant le meilleur et le moins bon. Vous pouvez bien entendu me rejoindre dans ce rendez vous si le cœur vous en dit ! 
Bienvenue dans la séance vidéoludique ! "


• Films

Ce mois-ci, j'ai retenu deux films: un coup de cœur et un moyen.


Coup de cœur : Comme des frères

Film de Hugo Célin, sorti fin 2012, genre comédie, avec François-Xavier Demaison, Pierre Niney ( le meilleur! ), Nicolas Duvauchelle, et Mélanie Thierry.
Depuis que Charlie est morte, Boris , homme d'affaires, Elie, scénariste intégré dans la haute sphère, et Maxime , naïf de 20 ans, ont perdu la femme de leur vie. Ces opposés se retrouvent embarqués dans un voyage de 900 km vers la maison qu'aimait cette sœur, cette amie, cet amour...
(Wikipédia)

J'ai vu ce film deux fois, et je compte bien l'acheter en DVD, car je l'ai juste... adoré! Ce film est fantastique, ils procurent tellement d'émotions! Et les acteurs sont vraiment bons... Je vous conseille de le voir, il vous plaira sûrement/forcément!







Moyen: La belle et la bête
gFilm de Christophe Gans, sorti en février 2014, genre fantastique, avec Léa Seydoux Vincent Cassel, André Dussolier, André Lamy.
 Un riche marchand se retrouve ruiné après la perte de son commerce suite au naufrage de ses navires. Il s’exile à la campagne avec ses six enfants, dont la plus jeune, Belle, douce et généreuse. Perdu dans une tempête de neige lors d'un éprouvant voyage, le marchand se réfugie dans un château fantastique. En voulant cueillir une rose pour Belle, il est condamné à mort par le maître des lieux, la Bête.
(Wikipédia)

Ce film m'a plu, mais sans plus. Les décors, les robes, les effets spéciaux... C'est vraiment magnifique et ça fait rêver! Il y a aussi la légende, que doit découvrir Belle, qui est bien imaginée, mais... le dénouement m'a déçu, c'était un peu trop "façile" et je préférais la fin originale! Mais sinon, cela reste un bon film d'action et fantastique!

• Séries


Une série que j'ai découverte il y a... une semaine, et depuis, je suis accro!


Coup de cœur: Modern Family
Série de Christopher Lloyd II et Steven Levithan, crée en 2009, il y a maintenant 5 saisons. Avec Julie Bowen, Sarah Hyland, Eric Stonestreet, Ariel Winter, Jesse Tyler Ferguson, Ty Burrell, Ed O'Neill, Nolan Gould, Rico Rodriguez.
Tournée sous forme de mockumentaireModern Family s'attache à nous montrer avec humour les différentes formes que peut prendre la famille de nos jours. On y suit les déboires des familles de Jay Pritchett, de sa fille Claire Dunphy, et de son fils Mitchell Pritchett. Alors que Claire est la mère au foyer d'une famille traditionnelle, Jay est à la tête d'une famille recomposée, marié à une femme bien plus jeune que lui, tandis que Mitchell et son petit ami Cameron, qui forment un couple homosexuel, ont adopté un bébé.



• Musique




Revolver ( avec du violoncelle!!): Parallel lives

Deux groupes que j'ai découvert récemment, et que j'aime beaucoup! Leurs chansons me transportent, c'est vraiment magnifique!


Voilà voilà! C'est fini pour aujourd'hui, mais je vous retrouve demain avec la chronique  "Le monde de Charlie" de Stephen Chbosky!
N'hésitez pas à me dire si vous avez aimer ce que je vous ai fait découvrir! :)
Bonne soirée!







      





lundi 24 mars 2014

C'est lundi que lisez-vous? [14]


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de 
 It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

Ce CLQLV regroupera 2 semaines, car je n'ai pas eu le temps de le faire la semaine dernière! 
Comme vous avez pu le remarquer, le design du blog a bien changé... Il y a quelques petites choses à modifier encore, mais c'est presque fini! Je ferai un billet quand le style sera fixé. En attendant, j'espère qu'il vous plaît; et n'hésitez pas à me dire ce que vous n'aimait pas/aimeriez changer... Ou tout simplement ce que vous aimait! :)

Ce que j'ai lu les deux dernières semaines:

 



La ballerine de Saint -Pétersbourg d'Henri Troyat
Le monde de Charlie de Stephen Chbosky
La pages blanche de Pénélope Bagieu et Boulet (relecture)

Ce que je lis en ce moment:



Frangine de Marion Brunet

Ce que je vais lire après: 

 

Après la vague d'Orianne Charpentier
Maintenant qu'il fait tout le temps sur toi de Mathias Malzieu

Je vous souhaite une bonne semaine, rempli de lecture!
A bientôt pour un autre article! :)












dimanche 23 mars 2014

Les mondes d'Ewilan: La forêt des captifs ~ Pierre Bottero


"-Toi, le black,au prochain arrêt tu descends ou alors c'est moi qui te descends. Compris?
-Ce serait indécent.
-Hein?
-... Décent. C'est bien ce que je prétends.
-Tu...
-Je?"

Auteur: Pierre Bottero
Edition: Rageot Poche
Année de sortie: 2007
Illustrateur: Jean-Louis Thouard
Nombre de pages: 316
Prix du livre: 7,70 €
ISBN: 978-2-7002-3302-5

Pour ce tome-là, l'intrigue se passe entièrement dans notre monde. A vrai dire, c'est plutôt Gwendalavir qui se déplace au besoin d'Ewilan et de Salim! Cela change, ce n'est pas désagréable, bien que j'aurais aimé retrouver la magie et la beauté de Gwendalavir... 

L'Institution, un centre de recherche secret en France, enlève Ewilan alors qu'elle revient de ce monde fantastique accompagné de Salim. Tous deux vont découvrir un complot inquiétant, et devoir se battre contre. Ils vont faire la connaissance de Maximilien Fourque, un vieux berger très sympathique qui va énormément les aider. Mais qui est derrière tout ça?

Zoom sur... [ points positifs et négatifs]

Points positifs: 
Les personnages:  Nous retrouvons donc principalement Ewilan et Salim, égale à eux-mêmes, bien qu'ils évoluent et gagnent en maturité, que ce soit dans leur choix ou dans leur relation.

Maximilien Fourque, un personnage très attachant, très gentil,  à la personnalité d'homme solitaire, mais qui ne demande qu'à rendre service.

Maniel qui, dans ce tome, est entré au service de la famille Gil'Sayan ( Ewilan) en tant qu'homme-lige ( il se dévoue à sauver la vie de chaque membre de la famille, quitte à se sacrifier). J'ai trouvé son rôle assez spécial,  car j'ai l'impression qu'il l'a déshumanisé. Je ne l'ai pas retrouver côté humour et gentillesse, alors qu'il m'avait beaucoup plu dans les tomes précédent!

Toute la bande: Edwin, Ellana, Duom, Siam... Je n'ai pas grand chose à dire sur eux, car ici, ils ne viennent que périodiquement, et sont plus utilisés pour combattre les méchants que pour profiter d'Ewilan et Salim.

Illian, un rescapé de l'Institution. C'est un des seuls personnage que je n'ai pas aimé... Son caractère, son comportement vis à vis de certaines personnes m'a vite énervé. 
J'espère qu'il évoluera dans les tomes suivants!

Les actions: Au tout début, il faut un petit temps d'adaptation, car plusieurs choses ont changé depuis le tome 3 de "La quête d'Ewilan", mais après quelques chapitres, l'enquête commence et le lecteur se pose des questions: c'est parti! Mais ce roman reste tout de même assez calme comparée aux autres; en fait, il y a une seule grosse action qu'ils doivent effectuer, qui se divisent en petites parties tout au long du roman. 

Le design: L'illustration de couverture illustre assez bien l'action principal de ce tome. Ce n'est pas le style de dessin que j'apprécie vraiment d'habitude, avec ces trais très précis, mais je trouve qu'il correspond plutôt bien à l'univers, avec les monstres fantastique. 
Sinon, la texture des pages et le format est très bien choisi, c'est vraiment agréable de lire les livres de cette collection!

Point négatif: Je me suis perdu dans l'ordre chronologique 
Au début notamment, le récit fait beaucoup d'allers-retours dans le temps. Pour qu'on s'y retrouve - mais ça n'aide pas tout le monde -, il y a, au début de chaque chapitre, le mois où se passe l'action... Sauf que ne m'y suis pas du tout retrouver et cela m'a un peu perturbée!  

En conclusion, un tome que j'ai moins aimé que les autres, à cause du manque de fantastique, mais la découverte de cette Institution et de tout ce qui l'entoure est vraiment super! Une très bonne lecture!                










lundi 10 mars 2014

C'est lundi que lisez-vous? [13]


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée d
It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine passée:

  

 


"Big Easy" de Ruta Sepetys: Une très bonne bien que je ne sois pas entièrement convaincu... La chronique est un préparation, elle arrive demain, au plus tard mercredi!

"Comme des images" de Clémentine Beauvais: Lien vers ma chronique

"La forêt des captifs - Les mondes d'Ewilan - " de Pierre Bottero : Une bonne suite que j'ai bien apprécié... La chronique est un préparation.


Ce que je suis en train de lire:


"La voleuse de livres" de Markus Zusak: J'en suis à peu près à la moitié, et... il est juste formidable! Il est bien parti pour être un coup de cœur! 


Ce que je vais lire après:

  

"Après la vague" d'Orianne Charpentier et "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi" de Mathias Malzieu: Deux petits romans que j'ai très hâte de commencer! 


Bon fin de lundi à tous et à toutes, 
et bonne semaine livresque!
A bientôt pour de nouveaux articles et pour la chronique de "Big Easy"! :)


samedi 8 mars 2014

Comme des images ~ Clémentine Beauvais


A ce moment-là, on ne voyait pas la vitre; juste le monde entier au-delà, par transparence.


Merci beaucoup à Claire et aux éditions Sarbacane pour ce partenariat!
Après en avoir beaucoup entendu parler sur la blogo, je me suis lancée dans cette aventure... 


Lycée Henri IV, classe de seconde. Léopoldine, un jeune fille populaire et très belle, casse avec Timothée pour Aurélien. Par vengeance, Timothée envoi à tout le monde une vidéo d'elle très compromettante. Dans la journée qui suit cet envoi, Léo, sa soeur jumelle Iseult et la narratrice, vont devoir réagir à ça. 

Dès la première phrase, "il y a un corps dans la cour du lycée Henri IV.", des milliers de questions de bousculent au portillon, il ne nous reste qu'une chose à faire: lire.
Puis, vient le moment où il ne nous reste qu'un chapitre, puis plus qu'une page, puis plus que quelques mots. Alors, on ferme le livre, et je peux vous assurer qu'on reste statique pendant quelques minutes. On réfléchit à ce qu'il vient de ce passer, aux personnages, à leur vie, aux évènements... Et on aime très fort ce roman. Car il nous apporte tant de réflexions, de rire, de dégoût, de peur...

L'élément majeur de ce roman est donc cette vidéo postée contre le gré de Léo. On ne cesse de nous mettre en garde contre les vidéos ou photos que l'on poste sur les réseaux sociaux, ou que l'on donne à nos amis, aux personnes à qui l'on a confiance, car tout peut se perdre. Et Léo va en subir les conséquences. Au début je pensais qu'elle serait battante, qu'elle serait forte, mais, sans que ce soit le contraire, elle ne paraît pas plus touchée que ça. Et, finalement, je me rends compte que c'est plus son entourage qui va changer, évoluer, suite à ça, mais elle, pas tellement. 

Comme je l'ai dit plus haut, Léo à une soeur jumelle, Iseult. A part la fait qu'elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau, qu'elle soit toutes les deux très belles, il n'y a que l'apparence que est en jeu. Car Iseult est son contraire: solitaires, dans l'ombre de Léo, c'est une artiste en devenir qui dessine des paysages noirs et sombre. Et ses oeuvres transmettent un message. Tout au long du roman, j'ai senti Iseult se transformer, comme une bombe à retardement. C'est elle, la personne la plus atteinte par la vidéo. Ce qui fait qu'elle est attirante, on s'attache à elle dans l'espoir d'en savoir un peu plus. Mais en s'attachant à elle, on comprend qu'il y a quelque chose de pas clair, quelque chose de malsain.
Et entre elles deux, il y a la narratrice, celle dont on ne sait pas le nom. C'est une jeune fille normale, sans histoire, et pourtant, elle va aussi être atteinte par cette histoire, mais comment et pourquoi, je vous laisse le découvrir en lisant ce livre...

Pour vous expliquer l'ambiance de ce roman, la couleur bleu est un bon début. Bleu clair, plus précisément. Car " Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure - Les yeux d'Elsa d'Aragon" ; car le bleu est la couleur dominante sur la couverture; car c'est un monde coincé, qui, en une journée, va éclater en morceau, révélant les vérités, les dangers, la vraie vie... Mais aussi les amitiés, l'amour, les bêtises... Et le plus fort, c'est que le lecteur ressent tout ça, il le vit! Grâce à la plume de Clémentine Beauvais, évidemment. Une plume qui se laisse lire, qui nous fait rire -le nombre de fois où j'ai ris en lisant Comme des images! -. Une plume simple, mais qui reste. 
Ce roman est indescriptible, et pourtant, je m'acharne à vous le décrire... Le diagnostic est clair: vous devez le lire.

Comme des images est un coup de coeur, un coup de coeur qui marque, horrifie, fascine... Il se lit vite - une soirée pour moi - mais reste gravé en vous par la suite. 



Nombre de pages: 204 pages
Editeur: Sarbacane collection Exprim'
Prix: 14,90 €








vendredi 7 mars 2014

In my mailbox [6]


n My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren, inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et repris en français par Lilie du blog La bibliothèque de Lilie
Aujourd'hui le récapitulatif des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir
C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

En début de semaine, j'ai reçu deux nouveaux livres, que j'ai lu durant mes quelques jours de ski!

 

Il était une fois des enfants sages comme des images, dans un prestigieux lycée.
L’histoire commence le jour où Léopoldine a cassé avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Tim a envoyé un mail avec des images de Léo à tout le monde. C’est ici, dans notre prestigieux lycée, que tout va se jouer. Léo a une journée pour assumer ces images, vaincre Tim et garder Aurélien. Moi, comme d’habitude, je l’épaule. Il faut vite régler cette histoire pour pouvoir penser à autre chose, aux maths et à la physique, à l’entrée en première S. Parce qu’on ne plaisante pas avec ces choses-là, par ici.
Je savais que ce ne serait pas une partie de plaisir. Mais je ne pensais pas que cette journée allait se terminer comme ça, à regarder, en plein milieu de la cour, un corps cassé, ensanglanté.


La raison d'Ewilan vacilla. 
Qui avait révélé son Don à l'Institution?
Qui était au courant qu'elle allait revenir et que son pas sur le côté la conduirait dans la parc à cet instant précis de la journée?
Que savaient les hommes qui l'avaient enlevé de l'Art du Dessin et de Gwendalavir?

Et ensuite, un taaas de nouveaux romans que j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres en rentrant!
Déjà, trois petits reçus à l'occasion d'un concours d'écriture que j'ai "gagné" ( enfin, je fais partie des gagnantes, nous sommes 3 ex aequo ) 


Versailles. La cour du roi Louis XIV: des intrigues et des complots se trament dans l'ombre...
Cécile, Pauline et Olympe découvrent ce monde d'éclats et de secrets, sans jamais se laisser entièrement éblouir.



Vango est plein de mystères. Trouvé à trois ans sur une île de Sicile, il y a grandi comme un enfant sauvage. A quinze ans il a traversé l'Atlantique à bord d'un zeppelin. Quatre ans plus tard, il est accusé d'un crime qu'il n'a pas commis. Il est en fuite... mais des espions sont aussi à ses trousses. Qui est donc Vango? Pourquoi le pourchasse-t-on?

*bon, je l'ai déjà lu, mais il est tellement bien, que ce n'est pas grave!*



Tandis qu'il rentre du collège en un jour londonien pluvieux, Jake Djones, quatorze ans, est enlevé par des ravisseurs peu communs. Ils prétendent agir pour sa propre sécurité et l'emmènent au quartier général de leur organisation, en Normandie au XIXe siècle ! Ils connaissent bien les parents de Jake, et veulent comme lui les retrouver. Mais ça ne va pas être facile : ces derniers sont perdus... quelque part dans le passé.

Et, pour finir, le livre que j'ai reçu en gagnant au flash du lundi sur la page facebook Lire en Live!



Le comble pour une espionne : craquer pour sa cible !
Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans. Quand on est fille d'espions, ce genre de prouesses, c'est la routine. À 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo. Son objectif : accéder à des infos brûlantes que détiendrait Armand Oliver, journaliste.
Sa méthode : se rapprocher de son fils, le (trop ?) charmant Jesse.
Sa couverture : devenir une lycéenne comme les autres.
Le hic : personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible !


Je remercie Elodie, la modératrice du forum de Julie, et la page Facebook Lire en Live pour l'envoi de ces romans!

lundi 3 mars 2014

C'est lundi que lisez-vous? [12]


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée d
It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.
Je n'ai pas eu le temps de faire le CLQLV de la semaine dernière, celui-ci regroupera donc deux semaines de lectures! :)

Ce que j'ai lu les deux dernières semaines:
  

La quête d'Ewilan: Les frontières de Glace et L'île du destin de Pierre Bottero -> Ma chronique
3000 façons de dire je t'aime de Marie-Aude Murail -> Ma chronique 



Ce que je lis en ce moment


Big Easy de Ruta Sepetys

Ce que je vais lire après:

 
 

Les mondes d'Ewilan: La forêt des captifs de Pierre Bottero -> La suite de "La quête d'Ewilan", que j'ai emprunté hier à un ami, et que je vais me dépêcher de lire...
La voleuse de livres de Markus Zusak -> Etant aussi un emprunt, je le fais passer en haut de ma PAL!
Après la vague d'Orianne Charpentier et Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu -> Deux petits livres pour faire une pause entre tous ces pavés!

Je pars ce soir pour quelques jours au ski, donc pas d'articles jusqu'à vendredi!
Par contre, je ne m'arrêterai pas de lire, donc je pense commencer à préparer mes chroniques là-bas, puis vous les poster durant le weed-end prochain! 
Bon début pour ceux de dernière zone, bonne reprise pour ceux qui ne sont plus en vacances, et bonne dernière semaine pour les autres!